Projet n°1: Zéro enfant en prison

« Zéro Enfant En Prison » MIFDA estime que la place d’un enfant mineur en conflit avec la loi n’est pas en prison mais plutôt dans des centres de rééducation pour leur réinsertion après avoir purger sa peine.